.

News


Le patriarche de l'Église orthodoxe syriaque condamne l'agression occidentale en Syrie lors du Rassemblement chrétien mondial

GCF Bogotá - Friday, April 27, 2018

 

Sa sainteté Ignatius Mor Aphrem II s'est adressée au troisième Rassemblement mondial du Forum chrétien mondial à Bogotá en Colombie. Photo: Albin Hillert/COE

 

Le patriarche de l'Église orthodoxe syriaque a condamné énergiquement le récent bombardement en Syrie et affirmé que l'agression occidentale dans son pays a porté un coup aux espoirs de règlement politique du conflit dans la région.

S'adressant à 250 responsables d'Églises lors du troisième rassemblement mondial du Forum chrétien mondial réuni à Bogotá, le patriarche a affirmé : « l'attaque menée par les USA, le Royaume Uni et la France a une fois de plus fait reculer nos espoirs. »

Il a décrit le bombardement comme un « acte d'agression injuste » qui démontre aussi « la dégradation de la situation dans notre monde. »

Le 14 avril, les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni ont lancé des frappes aériennes contre des sites de recherche et de stockage et contre des cibles militaires en représaille après que la Syrie ait été accusée de mener une attaque chimique près de Damas, dans laquelle plus de quarante personnes ont été tuées.

Selon Aphrem II, il est évident que « des objectifs politiques et économiques devaient être atteints par des moyens militaires aux dépens de la population civile innocente. »

Il a condamné la violence de tous les partis en conflit et affirmé que les puissances occidentales ont le devoir d'agir à partir d'une position de principe : « Nous attendons de la communauté internationale et en particulier des 'grands' qu'ils respectent la Charte des Nations-Unies et le droit international. »

Il a réaffirmé une déclaration de trois patriarches des Églises de Syrie qui disait : « cette agression injuste encourage les organisations terroristes. Elle mine le travail d'enquête indépendante qui devait commencer concernant les soupçons d'attaque chimique à Duma. »

Aphrem II s'est exprimé dans le contexte de la discussion sur la persécution et le martyre des chrétiens, en particulier dans le contexte du Moyen-Orient où les chrétiens sont la cible des terroristes et quittent en grand nombre la région.

Il a exprimé son appréciation pour l'intérêt et les prières de millions de chrétiens de par le monde et ajouté : « Nous attendons beaucoup de nos frères et sœurs dans la foi. Nous vous demandons d'être notre voix dans vos communautés car les médias sont partiales et étouffent notre voix. Nous avons besoin de votre aide pour que soient levées les sanctions qui nous sont imposées unilatéralement. Ces sanctions ont un effet dévastateur sur les personnes ordinaires et non sur les gouvernements. »

Lien vers l'intervention du patriarche Ignatius

Photos du rassemblement mondial du FCM à Bogota